Le coach mental

Le coaching mental, c’est un des différents types de coaching qui consiste à développer les aptitudes mentales et cognitives d’une personne. Afin qu’elle puisse maximiser ses performances dans les domaines personnels et professionnels. C’est en quelque sorte un guide de l’épanouissement psychologique. En mettant en place un plan d’action personnalisé, selon les besoins de l’individu, il va participer à son épanouissement mental. Puisque le mental, c’est l’élément qui a le plus d’influence sur notre personne. Le faire évoluer c’est élargir le champ de ses compétences dans tous les secteurs.

Pour ce faire, le coach mental utilise des techniques de développement mental qui s’axent sur le processus mental qui agit directement sur état interne (comportements, croyances, émotions, choix…). Les techniques sont les suivantes :

  • La visualisation mentale : l’objectif est de vous inciter à vous concentrer sur vos désirs de manière intensive, pour que la réalisation de ce que vous souhaitez en soit facilitée.
  • Les techniques de programmation neurolinguistique : ce sont des techniques de programmation mentale destinées à concevoir de nouveaux schémas comportementaux, de convictions et de valeurs. Car bien souvent, ce qui nous restreint le plus ce sont nos croyances et nos valeurs.
  • L’hypnose : basé sur la suggestion, c’est un technique de programmation mentale destiné à joindre ses ressources internes et à modeler son subconscient, afin d’esquiver toutes les contraintes existantes entre l’individu et sa transformation.

Le rôle du coach mental

L’action du mental est nécessaire à l’accomplissement de nos performances. Et c’est là tout l’enjeu du coach mental. De même que l’entraîneur va pousser son élève dans ses limites, le coach mental va ouvrir tous les verrous psychiques de son client en lui donnant les clefs, pour développer ses propres potentiels. À la fois guide spirituel et accompagnateur, le coach aide la personne à révéler sa capacité à atteindre ses objectifs seuls. Grâce notamment à la visualisation positive, la méditation ou encore les exercices de l’esprit. Un coach mental peut faire appel à différents outils linguistiques pour aider son élève à s’ouvrir mentalement. Parmi eux, nous retrouvons la programmation neurolinguistique (PNL), l’analyse de la communication non verbale, l’hypnose, la méditation, la visualisation… Ces outils sont autant de chemins qui vont donner des informations au coach sur le travail à effecteur.

Ses qualités

Permettre aux autres de se développer mentalement demande d’avoir certaines compétences comme :

  • Savoir penser et poser les bonnes questions aux bons moments.
  • Observez, car le langage corporel de la personne vous en dit énormément sur son état émotionnel et son niveau d’engagement.
  • Écoutez, en écoutant attentivement quelqu’un d’autre, vous envoyez un double message puissant. Premièrement, que vous êtes là pour la soutenir dans tout ce qu’elle fait. Deuxièmement, que vous faites attention et que vous vous attendez à ce qu’elle respecte tous les engagements qu’elle prend.
  • L’empathie, la capacité d’empathie est essentielle pour un bon coach, car elle aide non seulement le coach à accepter l’autre personne selon ses propres conditions, mais aussi parfois à se mettre à l’écoute d’émotions et de pensées dont le coaché ​​n’est pas pleinement conscient.
  • Capacité d’analyse, en apportant des commentaires clairs et précis sur les actions du coaché ​​et leurs conséquences, il est fort probable que le coaché ​​soit parfaitement capable d’évaluer sa performance par lui-même.

Comment devenir coach mental ?

Tout comme les autres titres de coach, le métier n’est pas encadré et il n’est donc pas obligatoire d’avoir un diplôme d’État pour exercer. On retrouve autant de profils de coach mental qu’il existe de coachs ! Certains ont fait des études universitaires type Licence, Master en psychologie ou sport et performance. Des universités en France proposent des programmes.

  • De préparateur ou préparatrice mentale.
  • De coaching mental.
  • En préparation mentale appliquée à la performance sportive…

Il existe également des programmes de formation en ligne. Prêter une attention toute particulière cependant, à la qualité et à la réputation de ces écoles. Vérifiez également s’ils sont reconnus par les organismes et institutions de coaching nationaux et internationaux.

Enfin, ne vous contentez pas d’une formation basique pour devenir coach mental. Pensez à la formation continue, ainsi qu’à être supervisé par d’autres coachs en activités. Et formez-vous à des méthodes, telles que l’hypnose, la PNL ou la sophrologie, afin de vous spécialiser dans une approche et des outils qui correspondent à votre vision du coaching mental.